Les émerveillements d'un minot, au fil des jours, des balades, des découvertes, des rencontres...

20 janvier 2018

Les trésors de la cabane à livres de La Fare

Trouvé aujourd'hui, dans la cabane à livres de La Fare, ce livre de 1960, Un garçon d'honneur, une pièce de théâtre d'Antoine Blondin et Paul Guimard, d'après une nouvelle d'Oscar Wilde...

 

20180120_133232

Au-delà du contenu, c'est un bien bel objet...

20180120_155522

Au prix de 700 francs, soit 7 nouveaux francs, en 1960...

20180120_133134

Et la pièce a été jouée pour la première fois en mars 1960...

Posté par AlainAmblard à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Entre les murs (le livre)

Entre les murs

J'avais vu et aimé le film il y a quelque temps, voilà donc le livre dont il est tiré... J'ai beaucoup, voire plus, aimé le livre, à vrai dire... Une immersion dans le quotidien d'une classe d'un collège du XIXème arrondisseent de Paris, en pleine ZEP, Zone d'Education Prioritaire. Beaucoup de désespérance, certes, dans cette communauté éducative formée par l'équipe enseignante, composée d'adultes post-adolescent(e)s à peine sorti(e)s de l'enfance, plus ou moins formé(e)s, plus ou moins motivé(e)s à "affronter" des élèves issu(e)s en majorité de l'immigration, pas vraiment motivé(e)s eux(elles) non plus par ce que leur propose cette équipe éducative, voire la société en général... Il y a les comportements agressifs de ces adolescent(e)s déboussolé(e)s, à la limite de la socialisation, sans trop de repères, avec souvent de très grosses difficultés familiales, leur langage oral si éloigné d'une langue écrite idéale que tente presque désespérément de leur faire connaître leur professeur de français... Malgré tout, il y a de l'espoir, beaucoup d'humanité, voire de poésie, dans ce livre, comme il y en avait dans le film, car la vie est là, jaillissant de manière imprévisible, impétueuse, malgré les difficultés à transmettre un minimum de connaissances à des adolescent(e)s qui se demandent vraiment à quoi ça sert, toutes ces choses irréelles, complètement abstraites, inutiles dans la vraie vie, que leurs professeurs tentent de leur inculquer... Mais, heureusement, il y a l'humour salutaire, légèrement moqueur mais jamais méchant de ce professeur de français, ce recul qui lui permet de tenter de continuer à enseigner... Sûr que le quotidien des enseignant(e)s dans ce type d'établissement relève du sacerdoce, et qu'il conviendrait de les remercier de conserver plus ou moins intacte cette foi d'exercer leur métier, d'enseigner, malgré leurs difficiles conditions de travai et le peu de considération, de reconnaissance, que la société, en général, leur manifeste. Un beau livre, donc, un beau moment de lecture...

Posté par AlainAmblard à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2018

Le nouveau gymnase de La Fare, "by night"

Deux vues nocturnes du nouveau gymnase de La Fare, ce drôle de "machin" en forme de diamant doré à l'or fin...

20180116_180939

Ça me laisse songeur, depuis le temps, sur le "geste architectural", sur le choix esthétique...

20180116_180927

Mais, bon, il est là, ce "machin", faut faire avec...

Posté par AlainAmblard à 21:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Couleurs d'un soir orageux

En fin d'après-midi à La Fare, à côté de chez moi...

20180116_170928

Pour le contraste des couleurs d'une fin d'après-midi orageuse...

20180116_170852

Posté par AlainAmblard à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Couleurs du soir à La Fare

20180116_173404

Les couleurs du soir, depuis devant chez moi... Chaque jour différentes, je ne m'en lasse pas...

Posté par AlainAmblard à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 janvier 2018

L'analphabète qui savait compter

L-analphabete-qui-savait-compter-de-Jonas-Jonasson

Une remède contre la morosité que ce roman de Jonas Jonasson! Vrai que c'était difficile de faire plus déjanté, plus délirant, plus jubilatoire que Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, car l'auteur avait mis la barre très très haut avec son premier roman. Là, l'auteur nous emmène de Soweto, en Afrique du Sud, où Nombeko vide les latrines, jusqu'en Suède où elle croisera le roi et son premier ministre dans un camion de pommes de terre contenant une bombe atomique... Au passage, nous croiserons une galerie de personnages plus désopilants les un(e)s que les autres, avec en toile de fond l'actualité politique du monde des années 60 à nos jours... Une histoire abracadabrantesque, certes, mais ô combien plaisante!

Posté par AlainAmblard à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2018

Couleurs du soir, à La Fare

20180103_172012

Ce soir, à La Fare, devant chez moi...

Posté par AlainAmblard à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2018

Un soir au bord de l'étang de Berre

Comme le dit très justement Daddy Rogers, on refait parfois, voire toujours, les mêmes photos... Mais comme la lumière n'est jamais la même d'un soir à l'autre, ben moi je ne me lasse jamais des bords de l'étang de Berre, à moins de 10 kilomètres de chez moi... Par ailleurs, y aller de temps à autre me permet aussi de prendre l'air, de me balader non loin de chez moi...

 

20180102_172708

20180102_172455

20180102_173837

20180102_173052

Posté par AlainAmblard à 19:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 janvier 2018

Super lune 2018

La première de l'année, vue à l'instant depuis chez moi...

P1000062

Posté par AlainAmblard à 22:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sainte-Croix

Un petit tour à la plage de Sainte-Croix, dimanche, pour finir l'année 2017 au bord de la mer et dans un endroit qui n'a finalement pas trop changé depuis la trentaine d'années que j'y viens régulièrement...

 

Et pour "jouer" avec les reflets du soleil sur la mer...

 

20171231_160856

IMG_6029

IMG_6030

IMG_6031

IMG_6032

 

IMG_6033

La chapelle Sainte-Croix, joliment restaurée il y a "quelques années"...

Posté par AlainAmblard à 16:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]